Depuis l’antiquité et dans bien des cultures encore aujourd’hui, les mères ont emmailloté leur bébé pour les nombreux avantages qu’elles y trouvaient. Manipulations facilitées, maintien de la chaleur, sécurité du bébé… Aujourd’hui encore, cette pratique est toujours d’actualité dans de nombreuses cultures. Elle redevient même très à la mode dans nos pays occidentaux pour rassurer, apaiser son enfant et même lui donner son bain! 

Pourtant, elle est aussi très controversée par certains professionnels pour les risques qu’emmailloter son bebe peut parfois induire. On s’inquiète en entendant parler de mort inattendue du nouveau-né, de risque de dysplasie des hanches… Alors que doit-on vraiment penser de cette pratique ? Phénomène de mode et bienfaits réels, ou danger et risques pour nos bébés ? Pas simple pour des parents de s’y retrouver! Dans cet article, je vais essayer de vous aider à y voir un peu plus clair. 

Les aspects positifs

Retrouver la sensation du ventre de maman

Nombreux sont les parents qui constatent que l’emmaillotage apporte de nombreux bienfaits à leur nourrisson. Il est clairement établi que les nouveaux né n’apprécient pas la sensation de vide autour d’eux et ont vraiment besoin de sentir leur corps et leurs membres regroupés. En se sentant contenu, enveloppé tel qu’il l’était dans le ventre maternel le bébé se sent sécurisé. Cette pratique est aussi la base du bain enveloppé (avec une technique d’emmaillotage particulière) afin de permettre au bébé de retrouver les sensations utérines.

Besoin d’être contenu

L’emmaillotage permettrait un meilleur sommeil au bébé en évitant qu’il soit réveillé par le réflexe de moro (sursaut brusque des bras du bébé) puisqu’il serait contenu. 

[Le reflex de Moro est un reflex archaïque que le bébé possède à la naissance. Ils se développent et restent actifs grâce aux mouvements du bébé. Puis, au fur et à mesure que le système nerveux devient mature, les réflexes s’intègrent progressivement afin de devenir des réflexes posturaux.]

Rester bien au chaud

Le fait d’être emmailloté permettrait également au bébé d’être bien au chaud et de diminuer les risques de réveil lié au changement de température lorsqu’il passe des bras chaleureux à son lit plus froid. 

Réduire les coliques

Il est dit aussi que l’emmaillotage diminuerait les douleurs digestives et les pleurs qui y sont souvent associés grâce à la chaleur enveloppante que cela lui procurerait sur le ventre.

Du côté des risques

Risque de mort inattendue du nourrisson

Certains professionnels voient avec l’utilisation de l’emmaillotage pour faire dormir les bébés, un risque accru de mort inattendue du nouveau-né du fait de plusieurs facteurs. D’abord, le risque de suffocation si la couverture se defait et vient recouvrir le visage du bébé. Un risque de suffocation également si la cage thoracique du bébé est trop étreinte par la couverture et les bras du bebe. De plus, si l’emmaillotage est fait sur un bébé en capacité de se retourner, il sera incapable de se degager et risquera de s’étouffer.  

Ensuite un risque d’augmentation de la température corporelle du bébé qu’il ne pourra pas réguler (aucun passage d’air pour faire une ventilation et immaturité du bébé en termes de régulation thermique). Enfin, le réflexe de Moro est un réflexe de survie déclenché par un stimulus sensoriel soudain (bruit, mouvement,…). [Le bébé projette brusquement bras et jambes vers l’extérieur, tête en arrière, puis se recroqueville en pleurant pour appeler à l’aide]. Ce réflexe permettrait aussi au bébé qui dort, selon certains experts, le maintien d’un état de veille relatif. Empêcher ce reflex induirait un sommeil trop profond chez le bébé qui ferait qu’il pourrait avoir tendance à “oublier” de respirer. 

Luxation de la hanche

Positionnement des bras, des jambes, il existe plusieurs façons d’emmailloter un bébé et ces postures ne seront pas sans conséquences pour son développement. En effet, Selon une étude des chercheurs de l’université américaine Hospital Southampton, l’emmaillotage pourrait représenter un danger pour les hanches du bébé et pourrait augmenter les risques de dysplasie de hanche. Il est vraiment important que le bébé puisse garder une bonne mobilité au niveau des hanches et des jambes pour pouvoir se mouvoir. 

Conclusion

L’emmaillotage c’est non si: c’est après 2-3 mois, si bébé semble ne pas apprécier, ou si ce n’est pas fait en respectant les règles de sécurité en termes de technique, matériel ou posture.

C’est oui si: c’est pour répondre à un besoin d’apaisement du bébé, si ce n’est pas une contrainte pour lui et si c’est fait avec un matériel adapté, en respectant les règles de sécurité (technique, utilisation du matériel, cadre). 

L’emmaillotage peut donc tout à fait répondre aux besoins de bébé si c’est proposé à des moments précis et en sécurité.

Principes de base pour un emmaillotage sécurisé

– Toujours permettre à votre bébé d’accéder à sa bouche avec ses mains pour favoriser l’auto apaisement du bébé comme in utero) 

-Emmaillotez votre bébé dans un cadre précis (sommeil, bains enveloppés, pleurs). Lorsqu’il est en éveil, ou apaisé, votre bébé doit pouvoir bouger son corps sans contraintes!

– Apprenez différentes techniques en fonction de vos besoins (pour les pleurs, pour l’endormissement avant la nuit, pour le temps de la sieste, pour le bain,…)

– Placez toujours votre bébé sur son dos et sous surveillance lorsqu’il est emmailloté.

– Ne le serrez pas trop. Sa cage thoracique et ses genoux doivent pouvoir garder leur mobilité.

– Ne pratiquez plus l’emmaillotage quand votre bébé est en capacité de se tourner.

– Adaptez toujours la température ambiante, ou les vêtements de votre bébé. 

– Certains bébés n’aiment pas être emmailloté. Vous pouvez utiliser d’autres méthodes telles que le peau à peau, le bercement ou le portage qui satisferont tout autant les besoins et la physiologie de votre enfant.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec la manipulation ou la gestion des risques pour votre bébé, n’hésitez pas à me contacter afin que je puisse vous guider pour être à l’aise et lui proposer un emmaillotage en toute sécurité.

Source reflexe de moro: https://www.bilanpsyreflexes.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.